picto-vae

PRC VAE : Le Point Relais Conseil en Validation des Acquis

Devenez qui vous êtes avec la Validation des Acquis de l’Expérience !

C’est pour qui ?

Le Point Relais Conseil en Validation des Acquis de l’Expérience s’adresse à toute personne justifiant d’une période d’activité d’au moins une année civile d’expérience en lien avec un certificat de qualification professionnelle. Elle peut être cumulée sur une activité salariée ou bénévole, et même sur plusieurs expériences quel que soit le statut du bénéficiaire.

logo region bourgogne-franche-comté
logo vae bfc

Les savoir-faire obtenus par le biais d’activités dans les associations ou dans les métiers sont convoités mais peu visibles. Cependant, il est possible de faire une VAE pour certifier la technique apprise au fur et à mesure du parcours professionnel et personnel par un diplôme ou un titre à finité professionnelle. Et pour rendre la démarche de Validation des Acquis de l’Expérience accessible, la région Bourgogne-Franche-Comté finance les PRC VAE : Point Relais Conseil en Validation des Acquis de l’Expérience.

Entièrement financé par la région Bourgogne-Franche-Comté, le Point Relais Conseil en Validation des Acquis de l’Expérience est un intermédiaire entre les candidats à la VAE et les organisme certificateurs. Il propose une information actualisée sur la VAE et des entretiens individuels avec un consultant spécialisé. Ce dernier vérifie que le projet de Validation des Acquis Professionnels est faisable, que les savoir-faire obtenus au cours de la vie active peuvent être démontrés et certifiés par un diplôme d’État. Le cas échant, l’accompagnement proposé par le Point Relais Conseil en Validation des Acquis s’étend de 8 à 12 mois et peut aboutir sur un parcours de formation à l’issue de la VAE.

Candidate à la VAE accompagnée par le CIBC Bourgogne Sud

Le Point Relai Conseil en Validation des Acquis de l’Expérience a pour objectif d’informer et permet au futur candidat à la VAE de bénéficier d’un accompagnement.

Cet intermédiaire aide à choisir une certification professionnelle en rapport avec des expériences cumulées d’un an ou plus et s’assure de la faisabilité du projet VAE. Ensuite, il apporte un soutien au bénéficiaire dans la construction d’un premier dossier de demande de candidature.

Pour passer la VAE, il n’est pas nécessaire de valider toutes les compétences du diplôme. Le jury de validation évalue un deuxième livret dans lequel le candidat illustre ses acquis par des procédés concrets. Ce Compte rendu d’expérience peut être complété par une mise en situation professionnelle.

Et pour préparer le candidat à parler de son savoir-faire devant un jury, l’accompagnateur du PRC VAE s’appuie sur le référentiel de compétences du certificat de qualification choisi.

Après 1 an d’exercice d’un métier en continu ou cumulé, ou de bénévolat en rapport direct avec une certification inscrite au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), tout le monde peut s’intéresser à la VAE pour valider des acquis d’expérience et obtenir un diplôme.

Le choix de l’organisme certificateur 

Au CIBC, un conseiller du Point Relais Conseil en Validation des Acquis propose un rendez-vous pour présenter la VAE. il vérifie que la certification visée correspond avec les compétences acquises pour commencer l’accompagnement qui dure 8 à 12 mois.

Pendant les entretiens, le conseiller apporte son expertise et aide le candidat à choisir un organisme certificateur.

Que contient le premier dossier de recevabilité ?

Le consultant du PRC VAE porte un regard méthodologique sur la rédaction du dossier de recevabilité à la VAE. Ce premier dossier contient les justificatifs qui attestent de l’expérience acquise dans un milieu professionnel. Il permet de garantir que les activités exercées sont en lien avec le diplôme visé.

À quoi sert le deuxième dossier VAE ?

Puis, si l’organisme certificateur confirme le dossier e recevabilité, l’accompagnateur du PRC VAE entraine le bénéficiaire à démontrer sa connaissance acquise par l’expérience professionnelle.

Pour constituer un dossier de validation recevable, le candidat doit s’appuyer sur des éléments factuels tirés des activités qu’il a exercées. Ce deuxième dossier VAE sert à s’assurer que le candidat dispose, grâce aux acquis de son expérience, de la technique requise par le diplôme visé.

Le passage devant un jury

Il est possible qu’un entretien avec le jury et une mise en situation professionnelle complètent le dossier de validation.

Après un passage devant le jury, le bénéficiaire peut obtenir la totalité ou une partie d’un diplôme car la VAE a plusieurs niveaux de validation.

En cas de validation totale

En cas de validation totale du titre professionnel, de la certification de qualification professionnelle ou du diplôme, c’est l’organisme certificateur qui délivre la certification.

En cas de validation partielle

En cas de validation partielle, l’accompagnateur du PRC VAE peut définir un plan de formation avec le bénéficiaire qui peut valider les aptitudes manquantes exigées pour obtenir la certification.

La plupart des diplômes d’États (titres professionnels, BTS, Certifications de qualification professionnelle) peuvent être obtenu grâce à des expériences professionnelles en faisant une VAE du moment qu’ils sont inscrits au Registre National des Certification professionnelles (RNCP).

Tous les niveaux d’études sont concernés par la VAE sauf pour les professions réglementées (médecins ou avocat par exemple) qui reste accessible uniquement avec l’enseignement supérieur.

Le prix final que coûte la démarche dépend de la région, de la certification visée et des organisations avec lesquelles le candidat choisit de travailler. Il y a également plusieurs types de frais à prendre en compte dans la facture de la VAE.


 

Différents types de frais composent la facture de la VAE

Les frais d’accompagnement du PRC VAE

L’accompagnement de 8 à 12 mois proposé par le PRC VAE du CIBC est entièrement financé par la région Bourgogne-Franche-Comté.

Les frais d’inscription auprès d’un organisme certificateur

En fonction du niveau de diplôme visé, le prix exigé par l’organisme certificateur varie. Parfois l’inscription est gratuite, mais son coût peut excéder 1000€ pour les diplômes de niveaux d’études plus élevés.

Les frais de validation devant le jury

Des frais de validation peuvent également être exigés par l’organisme certificateur, ce n’est pas toujours le cas. 

En général, les frais de validation sont inférieurs à 600€.


 

Plusieurs façon de financer la VAE

En fonction de la situation professionnelle du candidat, différents dispositifs de financements sont mobilisables dans le cadre d’une VAE.

Le Compte Personnel de Formation

Pendant ces expériences professionnelles salariées, le candidat a cumulé des droits individuels à la formation (DIF) sur son Compte Personnel de Formation (CPF) qu’il peut mobiliser pour prendre en charge une VAE.

Pôle Emploi et le Conseil Régional

Les demandeurs d’emploi peuvent demander une aide de Pôle Emploi, en complément d’un soutien financier du Conseil Régional, pour financer une Validation des Acquis de l’Expérience.

Le plan de développement des compétences

L’employeur ou son OPCO peut prendre en charge la démarche du candidat à la VAE si celui-ci est salarié.

Où trouver un Point Relais Conseil en Validation des Acquis de l’Expérience ?

Le CIBC Bourgogne Sud propose un accompagnement VAE dans 3 départements (en Saône et Loire, en Côte d’Or, et en Yonne). Faire valider les acquis de son expérience devient possible à :

Envie de faire avancer vos projets ?

N'attendez plus, contactez-nous !